X

(CORSE NET INFOS) Première rencontre délicate et attendue, lundi, en fin d’après-midi, entre les nouveaux patrons nationalistes de la Collectivité territoriale de Corse (CTC) et le Premier ministre d’un gouvernement qui campe fermement sur des positions ultrajacobines.

La rencontre, qui a eu lieu, lundi, en fin d’après-midi, entre les présidents nationalistes de l’Exécutif et de l’Assemblée de Corse, Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni, et le Premier ministre, Manuel Valls, a duré plus longtemps que prévu. Près de deux heures d’entretien détendu pour cette première prise de contact, mais aucune avancée. Les lignes n’ont pas bougé, les désaccords restent profonds. Les deux parties ont campé sur des positions complètement antagonistes.
vallstalamoniPascontent Matignon a simplement acté la nouvelle donne politique corse et s’est engagé à accompagner l’île sur la voie du développement économique. La porte reste fermée sur les sujets épineux. Trois groupes de travail seront, néanmoins, mis en place sur la langue, le foncier et la question des institutions et des intercommunalités. Réaction à chaud, pour Corse Net Infos, de Gilles Simeoni qui affiche sa détermination à convaincre Paris de changer la donne.

LIRE LA SUITE SUR CNI

CorseNetInfosSURcorsicainfurmazione

TDR CORSE NET INFOS

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)