X

On commence à connaître la musique : après quelques débats, la nouvelle proposition de loi en faveur des langues régionales proposée par Paul Molac a été rejetée, à une voix près, la nuit dernière.

Ce texte proposait que l’enseignement immersif (calandreta, diwan…) soit protégé, reconnu et financé ; que l’enseignement public bilingue puisse se développer ; que les langues régionales soient visibles et présentes dans la signalétique, que ce soit sur les routes mais aussi dans les lieux publics comme les gares. Et enfin que l’on puisse voir davantage de programmes en langues régionales sur les médias.

le_peuple_breton

Un vote défavorable donc alors que les défenseurs de ce texte avaient trouvé le moyen, à plusieurs reprises, dʼimposer leur avis contre celui du gouvernement. Hélas, le texte sur « lʼenseignement immersif des langues régionales et leur promotion dans lʼespace public et audiovisuel » a été repoussé par 14 voix contre 13. Vous avez bien lu ! 27 voix au total auxquelles il faut ajouter une abstention soit 28 personnes en tout et pour tout dans lʼhémicycle. Et le détail du vote nous apprend que toutes les voix contre étaient issus des rangs du PS ! Et surtout que des députés absents ont pu voter en toute légalité…

LIRE LA SUITE SUR LE JOURNAL EN LIGNE

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)