X

(Alta Frequenza) Décidément, les socialistes ont la dent dure contre les langues régionales.

(Frédéric Bertocchini – Alta Frequenza) –  Après le rejet par le Sénat de la ratification de la charte des langues régionales, c’est au tour de l’assemblée nationale à présent de rejeter toutes idées de pluralité linguistique. Le projet de loi sur l’enseignement immersif des langues régionales et leur promotion dans l’espace public, porté par le député breton Paul Molac, a été rejeté par 14 voix contre 13.
LinguacorsaCorsicacorselangue

Le texte a donc été rejeté par le groupe socialiste. Pourtant, l’ensemble des articles avait été adopté au cours du débat par des députés de tous bords. Paul Giacobbi a bien entendu voté pour le projet de loi. Le conseiller exécutif en charge de la langue corse Saveriu Luciani ne peut qu’effectuer un constat évident : celui d’un décalage total entre les aspirations des corses et la vision qu’a Paris sur le dossier linguistique, sans que cela ne soit synonyme de renoncement, bien au contraire.

Ecoutez Saveriu Luciani, conseiller exécutif en charge de la langue corse.

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)