X

(MEDIABASK) Gaël Roblin était bénévole au festival Euskal Herria Zuzenean en 1997, et c’est « avec plaisir » qu’il a accepté l’invitation des organisateurs d’EHZ. Militant de la gauche indépendantiste bretonne, il est est aussi l’auteur de l' »ZHBécédaire » et se rendra au local Zinka de Mauléon, le vendredi 15 janvier, et au local Epaiska de Bayonne le 16 janvier après-midi pour en faire la présentation.

Pouvez-vous nous décrire l’ZHBécédaire ?breizhistance

Gaël Roblin : Le ZHBécédaire est un lexique politique radical de Bretagne. L’idée est de combattre l’hégémonie culturelle, soit l’ensemble du discours produit par la classe dominante en vue de se faire accepter par de la classe dominée. Dire que l’on conteste l’hégémonie culturelle est aussi dire que les mots ont un sens, et c’est à nous de leur en donner un. Il ne faut pas laisser l’Etat ou les journalistes nous dire comment nous devons nous appeler, ou nous déterminer. En Bretagne existe un peuple, avec des droits, et notamment le droit de décider.

Quels mots retrouve-t’on dans l’ZHBécédaire ?

G. R : Auto-organisation, autonomie, autonomiste, région, régionalisme, indépendantisme… il est très important d’expliquer la différence entre ces notions. Dans la tête des bretons, tout est très flou. Il y a aussi une entrée concernant la langue bretonne, le Gwenn ha Du, notre drapeau, ou encore Jean Groix…

La suite en détail « sur le site de Mediabask

MEDIABASK7r

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)