X
(FRANCE 3 CORSE) Le président de l’assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, a estimé jeudi après les propos de Manuel Valls que le Premier ministre « fait de la politique politicienne ». « Cela ne nous inquiète pas, Il s’est adressé aux Français et non aux Corses« , a assuré le nouveau président de l’Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni figure historique du nationalisme insulaire suite aux propos du Premier ministre Manuel Valls. « La Corse est dans la France et dans la République et aucun discours, en corse ou en français ne pourra remettre en question ce lien« , avait déclaré Manuel Valls à TF1. « Parler en langue corse s’inscrit totalement dans notre politique linguistique, la coofficialité« , argumente Jean-Guy Talamoni. Concernant les propos de Manuel Valls selon qui il n’existe pas de prisonnier politique en France, Jean-Guy Talamoni estime qu' »il a le droit de dire ce qu’il veut« . Le nouveau président entend bien poursuivre ce qui est enclenché, comme la collectivité unique. « Nous aurons des réunions avec les membres du gouvernement et nous irons dialoguer de la même manière qu’avant notre élection. Nous n’allons pas reculer« , insiste-t-il.  « La précédente mandature nous a suivis sur des projets comme le statut de résident, la coofficialité et l’amnistie. Et, dernièrement les Corses nous ont élus« . En 2013, la collectivité territoriale de Corse a réalisé une étude pour déterminer le nombre de locuteurs corses dans l’île. Selon ce rapport, 30% de la population s’expriment en corse et plus de 60% le comprennent. LA SUITE SUR FRANCE 3 CORSE TDR FRANCE 3 CORSE

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet