Produit CORSU E RIBELLU

X

(MEDIABASK) Lorentxa Guimon, détenue basque, est hospitalisée depuis le 14 décembre à Rennes. Incarcérée depuis 2003, elle est atteinte de la maladie de Crohn. Son état de santé n’a cessé de se détoriorer depuis 2014. Une situation qui interroge sur le maintien en détention de personnes gravement malades.

Cette maladie inflammatoire chronique du système digestif nécessite un suivi médical rigoureux incompatible avec sa situation de détenue. L’état de la jeune femme s’aggrave significativement depuis septembre 2014. Au vu de son état de santé « catastrophique », son avocate et sa famille ont demandé une expertise médicale.

simu fraterlli EuskalCorsica bask basqLes conclusions sont sans appel : l’aggravation de son état et les difficultés quant à son suivi médical sont liées à sa détention. Le 24 novembre dernier, L. Guimon a été hospitalisée d’urgence, fait rare pour un détenu. A cette occasion, des rendez-vous médicaux ont été programmés. La plupart ont dû être annulés car « tout déplacement de la patiente implique l’intervention du GIGN ou du RAID, ce qui entraîne des annulations de dernière minute dans le cas où ces groupes policiers ne sont pas disponibles ». Ces retards et ce manque de suivi médical n’arrangeraient en rien son état déjà grave. Pas facile non plus psychologiquement de combattre la maladie seule de sa cellule.

La suite en détail « sur le site de Mediabask