X

Le groupe L’Arcusgi était ce samedi 19 décembre 2015 présent à NATALE PER I PATRIOTTI place Miot à Aiacciu. Très belle soirée de soutien aux prisonniers politiques, et à leurs familles. 

« Quatre copains âgés d’une vingtaine d’années, une guitare et quelques écrits griffonnés dont certains dorment depuis pas mal de temps… nous sommes en 1983, dans le sillage du Riacquistu », se remémore Lavighju Franceschi, membre-fondateur du groupe l’Arcusgi. « La passion du chant, l’amour de notre terre et un intérêt général quant à l’ensemble des problèmes que rencontre la Corse, nous amènent tout naturellement à vouloir dénoncer, par la voie de la musique, ce que l’on qualifiait déjà d’aliénation culturelle de la part des pouvoirs publics en place et de leurs valets locaux ».


#Corse L’Arcusgi « live Natale Per i Patriotti… par antofpcl

NATALEPATRIOTTI2015MARCANTOCOSTATDRSulidarita (12)

30 ANNI DI CANTU E DI RISISTENZA

Le nouvel album «  30anni  » est arrivé. Premier point de vente «  »l’osteria A Scudella » 10 rue Pino Bastia – Disquaire Chorus rue César Campinchi – Cddvd Vibrations Aiacciu -Bazar boutique Ponte-Leccia – Centre commercial Carrefour Borgu – Restaurant le Petit Montmartre rue César Campinchi 

ARCUSCI30anni (2)

Pourquoi le choix du nom « Arcusgi » ?

« C’est en 1984, après avoir participé à de nombreuses foires et veillées, à travers l’île, que notre regretté ami Nonce Grisoni –dont on salue la mémoire– nous baptise l’Arcusgi, faisant référence aux petites arquebuses du XVIIème siècle utilisées par l’armée de Pasquale Paoli, père de la jeune nation Corse indépendante ».

Une vocation « politico-culturelle »

« Le fait de se qualifier de groupe politico-culturel est à la fois un choix et une démarche qui s’est imposée naturellement car, pour les membres de l’Arcusgi, il a toujours été clair que l’on ne puisse dissocier le domaine de la culture à celui de la politique, sans pour autant appartenir à un quelconque parti politique.

Parler de l’avenir d’un pays, de son histoire qui est bafouée, de sa langue qui est reniée, de ses valeurs et de ses coutumes ancestrales, c’est forcement parler de culture et de politique. Ainsi pourrait-on dire que, sans en avoir réellement conscience, les chanteurs « politico-culturels » sont très nombreux en Corse… ».

GhjurnateCorti2011-Alessio (40)

Depuis ses débuts, l’Arcusgi entretient des liens très étroits avec le monde associatif et caritatif insulaire. « Parce que nous sommes parties prenantes de toute action qui pourrait permettre demain d’atténuer la misère, la souffrance, l’exil et l’ensemble des maux qui gangrènent la société contemporaine », confie Lavighju Franceschi, membre-fondateur de l’Arcusgi.

« Il est important, à notre niveau, de soutenir ce type d’initiatives, à l’instar de la Ligue contre le cancer, du Téléthon, de Corse Aide ou encore de l’association A Vita qui vient en aide, notamment, aux enfants malades ».

Sans oublier de souligner l’investissement du groupe auprès du Comité Anti-Répression (C.A.R.) et en faveur des prisonniers : « Outre le fait qu’il s’agisse de détenus politiques, cela correspond à une action humanitaire, puisque nombreux sont incarcérés dans des conditions particulièrement précaires, voire indignes. Ainsi aidons-nous par notre modeste présence, à l’occasion de diverses soirées culturelles, leurs familles financièrement, car l’éloignement d’un père, d’une mère ou d’un fils a un coût… ».

Viaghji in Euskadi

BasqueEuskalHerrirra«Le Pays Basque et l’Arcusgi c’est une longue histoire d’amitié, on pourrait presque même parler d’amour, et cela remonte à plusieurs années… Nous y allons une ou deux fois par an, nous avons tissé des liens extraordinaires avec de nombreuses personnes. À chaque voyage, nous revenons toujours plus riches, riches d’une autre culture, d’un autre savoir vivre, d’un accueil chaleureux et fraternel, de mille souvenirs qui nous font dire : Anaiak gara, simu fratelli !».

Regard « politico-culturel » sur la Corse

En ce qui concerne la situation actuelle de la Corse, Louis Franceschi estime que « malgré de légères avancées, au niveau linguistique et artistique, le chemin de la reconquête culturelle est encore long… Et d’un point de vue politique, seulement une réelle prise de conscience patriotique pourrait, à notre sens, sortir la Corse du marasme dans lequel elle s’enlise».

L’Arcusgi évolue mais reste fidèle à sa démarche originelle

« Notre démarche est identique à celle que l’on avait à la création du groupe, mais elle a mûri au fil des années, elle s’est bonifiée avec le temps, et nos discours sur la résistance sont davantage réfléchis. Par ailleurs, les réactions du public qui nous suit en concert, nous laisse penser qu’il faut garder notre identité et notre indépendance culturelle ».

1984-2014 – 30 anni di lotta

Arcusgi

L’ARCUSGI sur internet

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu
C
orsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

ARCUSCI30anni (3)ARCUSCI30anni (1)

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)