Produit CORSU E RIBELLU

X

(CORSE MATIN) Nouveau. Nouveau président de l’exécutif. Nouveau ton. Nouveau cap. Nouvelle méthode opposée au « système ». Nouveaux enjeux. Nouveaux visages. Sur le plateau de Cunstratu, la parole au nouveau président de l’exécutif

Il n’y a pas eu deux manières d’être corse, le 13 décembre dernier. Être corse en votant nationaliste. Être corse en ne votant pas nationaliste. Il y a eu deux manières de voter. Ce qui a d’abord éclaté, c’est cette triangulaire à trois blocs, gauche, droite, nationalistes. En filigrane, Gilles Simeoni ne dit pas autre chose lorsqu’il réaffirme sur le plateau de Cuntrastu, que « la victoire du 13 décembre n’est pas celle d’un camp sur l’autre ».
17dec2015simeoniTalamoni (6)

On peut dès lors décrypter que la campagne des territoriales aura été duelle avant d’être tierce. Au-delà, appuie le leader, avec acuité, « ce que nous voulons construire, ce n’est pas la nation des seuls nationalistes, c’est la nation de tous les Corses. Il faut construire dans le domaine politique, économique, social, culturel, une large convergence avec l’ensemble des forces vives ».

LA SUITE SUR CORSE MATIN

logo corsematin2011

TDR FRANCE 3 CORSE