Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alta Frequenza) Jean-Christophe Angelini occupera un poste clef au sein du nouvel exécutif de Corse. L’ADEC ce n’est pas rien, car c’est là que se définit en très grande partie le développement économique de l’île.

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni bénéficient depuis le dimanche 13 décembre d’une majorité relative à l’assemblée de Corse. Relative mais solide car avec 24 sièges, sur les 26 nécessaires à une majorité absolue, il est peu probable que cette majorité soit mise en difficulté, sauf peut-être par la constitution d’un front républicain articulé autour du Front National. La loi du 7 juillet 2009, qui a fait monté la fameuse prime de 9 sièges accordés à la liste arrivée en tête après le second tour, avait été fortement critiquée par le courant nationaliste.
17dec2015GouvernementCorseAssembleeTalamoniSimeoni (11)Cette prime était précédemment de 7 sièges et les nationalistes voyaient dans cette augmentation une atteinte sévère au pluralisme politique. Aujourd’hui, cet inconvénient se retourne en avantage, ce qui constitue un sacré clin d’œil de l’histoire.

Un clin d’œil adressé par Paul-Marie Bartoli, ancien conseiller exécutif chargé des transports

 

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR