Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alta Frequenza) Jean-Pierre Chevènement s’est exprimé sur les ondes de nos confrères d’Europe 1 suite à la victoire des nationalistes cette semaine dans les cadres des élections territoriales.

(Frédéric Bertocchini – Alta Frequenza) –  L’ancien ministre de l’Intérieur a déclaré avoir été « choqué que Jean-Guy Talamoni ait prononcé son discours en langue corse » à l’occasion de son installation dans le fauteuil de président de l’assemblée de Corse. Jean-Pierre Chevènement, en pur jacobin, a réfuté toute idée de coofficialité linguistique, considérant que cela « provoquerait l’éclatement de l’espace national ». Jean-Pierre Chevènement n’a pas été très tendre envers les nouveaux élus de l’exécutif de Corse, mais également envers l’ensemble de la classe politique corse.
17dec2015simeoniTalamoni (18)
« Si nous en sommes là, c’est parce que tous les gouvernements de droite et de gauche ont été complaisants », mais aussi parce que « Camille de Rocca Serra et Paul Giacobbi ont tout faux ». Selon lui, cette classe politique s’est discréditée.

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR