Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alta Frequenza) L’arrivée au pouvoir des nationalistes au pouvoir territorial en Corse ne semble décidément pas passer, tant les réactions aussi été nombreuses aujourd’hui dans toute la France.

(Francescu Maria Antona – Alta Frequenza) –  C’est surtout le discours de Jean-Guy Talamoni, 100% Nustrali, qui fait surtout bondir la classe politique. Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris et ancien ministre va jusqu’à demander que des sanctions soient prises à l’encontre du président de l’assemblée de Corse. Voici le communiqué de presse de cette dernière. 
Noelle Lienemann« Monsieur Jean-Guy Talamoni, nouveau président de l’assemblée territoriale, s’est permis de prononcer son discours d’installation en langue corse. Cette pratique ne paraît pas conforme aux lois de la république qui fixe le Français comme langue officielle dans les instances publiques. Par ailleurs, au-delà du non respect respect de la loi, qui ne semble pas préoccuper particulièrement le nouveau président, cette attitude est préjudiciable au principe d’égalité : en effet, il est évident que l’ensemble des habitants de la Corse ne maîtrisent pas cette langue régionale et n’ont ainsi pas la faculté de comprendre les propos de leur élu. Quelle mesure le gouvernement compte-t-il prendre pour faire respecter la loi de la République et pour répondre à cet incident qui n’est pas anodin à un moment où la défense des principes et valeurs de la République s’impose à tous. »

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR