X

(FRANCE 3 CORSE) François Fillon a demandé vendredi à François Hollande « une réaction claire » face aux « insultes » de la majorité nationaliste « nouvellement élue » à la tête de la Corse. Il dénonce le discours de Gilles SImeoni, nouveau président du conseil exécutif de la Collectivité territoriale de Corse.

« Le prononcé d’un discours inaugural dans une langue qui, à ce jour, n’est pas celle de la République, la référence à des prisonniers +politiques+ dont le Premier ministre a rappelé récemment qu’ils n’existaient que dans l’imagination des +nationalistes+, et plus encore les insultes faites à l’histoire de notre pays méritent de la part du chef du gouvernement un ferme rappel à la loi et de la part du chef d’Etat une réaction claire concernant l’unité de la nation française« , a déclaré l’ancien Premier ministre dans un communiqué.
etat colonFrançois Fillon dénonce le discours du nouveau président du Conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni, qui a inauguré son mandat vendredi après que son parti nationaliste soit sorti vainqueur du second tour des régionales, en « exprimant son rejet de notre communauté nationale« , selon lui.

LA SUITE SUR FRANCE 3 CORSE

fr3corse

TDR FRANCE 3 CORSE

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)