Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alta Frequenza) « Simu ghjunti quì » : Jean Guy Talamoni a scandé durant tout son discours de Président de l’Assemblée de Corse ce leitmotiv, rappelant les sacrifices et les combats pour en arriver aujourd’hui à ce que la Collectivité Territoriale de Corse soit emmenée par une coalition nationaliste.

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) –  Une élection au terme de trois tours de scrutin qui a vu les candidatures de Camille De Rocca Serra – Paul-Marie Bartoli et Jean-Guy Talamoni. Ce dernier a été élu à la majorité requise de 24 bulletins à l’issue de ce troisième tour (11 Camille de Rocca Serra – 12 Paul-Marie Bartoli – 4 votes blanc).Un moment historique partagé par une grande partie de hémicycle et du public présent dans les travées.
17dec2015GouvernementCorseAssembleeTalamoniSimeoni (25)Une main tendue également vers les autres forces politiques aussi. « L’heure est à la réconciliation de notre communauté avec elle même » a dit le leader nationaliste, qui a rappelé aussi les fondamentaux de son mouvement.

On écoute Jean-Guy Talamoni, Président de l’Assemblée de Corse quelques instants après son élection

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR