Produit CORSU E RIBELLU

X

L’actualité des blogs politiques:

« Il faut que, devant les circonstances nouvelles, un autre homme se révèle dans un homme…Mais il y a quelque chose qui ne me manquera jamais, c’est la résolution, c’est le courage et c’est la fidélité… » cette phrase est extraite du discours que prononça Léon Blum le 10 mai 1936 après l’élection qui avait porté au pouvoir pour la première le mouvement ouvrier en France , avant que ne déferle la vague fasciste sur l’Europe.

Je souhaite que Gilles Siméoni puisse trouver dans ces propos une source d’inspiration , car, toutes proportions gardées, il a à faire face à un défi similaire à celui qui attendait Blum et les socialistes : l’époque est trouble, le danger extrémiste à nos portes, la situation économique et sociale de notre Île calamiteuse, et les forces archaïques, si elles ont subi une défaite cuisante ne vont  certainement pas renoncer facilement aux privilèges que leur conférait un pouvoir qu’ils avaient pris l’habitude d’exercer sans partage.

PERACORSICA-liste-FemuCorsicaLiberaterr2015 (1)

J’attends pour ma part de lui, de Jean Guy Talamoni et de tous leurs colistiers qu’ils tiennent bien sûr leurs engagements , mais aussi, ce que n’a pas su faire François Hollande, qu’ils tiennent un langage de vérité à ceux qui leur ont manifesté leur confiance, en expliquant qu’on ne pourra pas en deux ans seulement tenir l’ensemble des promesses élaborées et mises patiemment au point pendant 50 ans de militantisme et d’opposition aux puissances en place. Il va leur falloir dire quelles sont les priorités qu’ils se fixent, et le calendrier qu’ils ont en tête.

Je me garderai pour ma part la moindre suggestion sur ce plan, car c’est de leur seule responsabilité, même si, bien entendu, j’ai une idée sur la question: je me contenterai de souligner que je souhaite ardemment qu’ils réussissent dans leur entreprise, car leur échec, s’il venait à se produire, serait l’échec de la Corse toute entière.

J’ai déjà dit combien je regrettais que la division incompréhensible de la sensibilité socialiste ait coûté aux progressistes la majorité absolue. Bien entendu, il sera toujours possible de trouver des majorités d’idées sur tel ou tel dossier, mais ils devront être attentifs à ne pas succomber systématiquement à la tentation de l’unanimisme et du consensus , dont cette élection a crûment souligné les limites.

Je ferai pour ma part tout ce qui est dans mes possibilités, comme je l’ai toujours fait, pour que les idées de progrès économique , social et sociétal qui me tiennent et m’ont toujours tenu à cœur, triomphent, et je serai pour cela toujours à leur coté .

BLOG VINCENT CARLOTTI