Breaking News

#Corse – Procès Colonna : « les experts en balistique de la défense et ceux de la partie civile dépendaient du même cabinet », selon Aurèle Mannarini.

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Par une lettre ouverte, Aurèle Mannarini, expert en balistique lors du 2eme procès d’Yvan Colonna, interpelle le président de la cour de cassation. Selon lui, à l’occasion du dernier procès, « les experts en balistique de la défense et ceux de la partie civile dépendaient du même cabinet. » Pire, affirme Aurèle Mannarini, « le premier était en quelques sortes subordonné au second alors que celui-ci n’a apparemment aucune formation précise en balistique. » La justice, poursuit-il, « se serait honorée en prenant avis d’une collégiale d’experts et en me rappelant à la barre puisque la défense venait de remettre au tribunal mon rapport. » « Cette façon d’appliquer la procédure conduit inéluctablement à une erreur judiciaire », conclut Aurèle Mannarini.

> Lingua corsa

(A redazzioni d’Alta Frequenza) – Via una lettara aparta, Aurèle Mannarini, spertu in balistica duranti u sicondu prucessu di Yvan Colanna, dumanda l’attinzioni di u presidenti di a corti di cassazioni. Sicondu à ellu, à l’uccasioni di l’ultimu prucessu, « i sperti in balistica di a difesa è quilli di a partita civili dipindiani di u stessu cabinetu. » Peghju, dici Aurèle Mannarini, « u primu era à l’ingrossu sottu à l’autorità di u sicondu, inveci chì quissu quì paria d’avè nisuna furmazioni pricisa in balistica ». A ghjustizia, cuntinueghja, « si saria unurata pighjendu avisu di un’adunita di sperti richjamendu mi à a barra, postu chì a difesa vinia di rimetta u me raportu à u tribunali » « Issa manera d’appiecà u prucessu porta di modu sicuru à un errori ghjudiziariu », cuncludi Aurèle Mannarini.

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: