Produit CORSU E RIBELLU

X

Une soixantaine de personnes du monde sportif, proches et militants de Corsica se sont réunis ce jeudi après-midi à Ajaccio en soutien de Pierre Paoli à la demande de l’avocat du militant nationaliste.

voici le texte de la conférence de presse :

Pierre PAOLI n’est plus en détention provisoire… Il est aux oubliettes.

En effet, il y a bientôt 10 mois, Pierre PAOLI a été placé en détention provisoire pour les besoins de l’instruction. Or, depuis près de 5 mois, d’instruction, il n’y a plus.

Depuis le mois de juillet en effet, plus aucun acte d’instruction n’a été effectué, ni par le juge ni par les enquêteurs.

PETRUPAOLILIBERTA

Mon propos aujourd’hui n’est donc plus de dénoncer l’inanité incroyable de l’accusation dont il fait l’objet. La loi m’interdit, par le secret de l’instruction, de vous montrer le dossier pour que vous constatiez le vide qu’il contient. C’est du reste ce secret de l’instruction qui permet à la justice tous ses abus, à l’abri du regard du peuple au nom duquel elle prétend agir. Je puis toutefois vous garantir que lorsque l’instruction sera close et que ce secret sera alors levé, chacun aura alors la preuve, chacun constatera par lui-même, ahuri, l’absence de charge sérieuse pesant contre Pierre PAOLI et l’aveuglement judiciaire, pour ne pas dire l’acharnement, dont Pierre PAOLI aura été victime.

MercinieravocatPetruPaoli

Mon propos aujourd’hui est de révéler que depuis près de 5 mois aucun acte d’instruction n’a été effectué, ni par le juge ni par les enquêteurs.

Mon propos est de révéler ce coma judiciaire dont Pierre PAOLI est affligé. L’instruction existe, ses organes sont en vie : juge d’instruction, procureur de la République et chambre de l’instruction. Mais elle est immobile et silencieuse ; elle n’a pas effectué un mouvement depuis des mois ; on ignore quand cela va se terminer mais en attendant on la maintient artificiellement.

Bientôt 5 mois que n’a pas été réalisé un seul acte d’instruction ni par le juge ni par les enquêteurs.

Mais ce n’est pas tout. Les nombreuses demandes de mise en liberté que nous n’avons naturellement pas manqué de déposer ont été rejetées au motif exprès que « des actes vont être réalisés dans les tout prochains jours ».

Vous avez bien entendu : depuis plusieurs mois nos demandes de mise en liberté sont systématiquement rejetées au motif que « des actes vont être réalisés dans les tout prochains jours » alors que depuis 5 mois aucun acte n’a été réalisé !


#Corse Conférence de presse en soutien à Pierre… par antofpcl

Voilà, ce que tout le monde doit savoir, parce que c’est au nom de tout le monde que la justice prétend agir ainsi.

Ajoutez-y la situation carcérale déplorable infligée à Pierre PAOLI : le statut de détenu particulièrement surveillé qui lui est attribué depuis son premier jour d’incarcération fait qu’il reste enfermé 22 heures sur 24, contrairement aux autres détenus qui bénéficient d’activités quotidiennes.

Ces activités quotidiennes dont bénéficient les autres détenus sont interdites tous les jours à Pierre PAOLI depuis le début de son incarcération.

Ajoutez-y encore les fouilles réitérées et sans motif de sa cellule, voire le changement intempestif de celle-ci.

Ajoutez-y enfin l’interdiction illégale qui lui est faite de disposer de son dossier en cellule.

Vous vous interrogerez alors comme moi sur le point de savoir si le sort judiciaire qui est fait à Pierre PAOLI ;

lequel consiste à ne pas réaliser d’acte d’instruction depuis bientôt 5 mois, tout en rejetant systématiquement les demandes de mise en liberté au motif que des actes seront réalisés « dans les tout prochains jours », et en lui infligeant un traitement carcéral d’une exceptionnelle dureté ;

si ce sort judiciaire procède d’un mépris souverain pour le sens du mot justice qu’ont ceux qui l’incarnent, voire celui du mot humanité ;

ou si ce sort judiciaire procède d’une intention délibérée de provoquer Pierre PAOLI et son entourage à la révolte.

Dans les deux cas, je dois souligner, pour conclure, le courage, l’intelligence et la dignité de Pierre PAOLI, de sa famille, de ses proches et de sa famille politique qui résistent à ce qui ne peut qu’être vécu comme une telle provocation.

Conférence de presse du 10 décembre au Palais des Congrès

Emmanuel MERCINIER-PANTALACCI

Avocat de Pierre PAOLI