Produit CORSU E RIBELLU

X

L’Associu Tocca a noi tient à s’exprimer sur le second tour des élections territoriales.

Tout d’abord nous tenons à réagir sur l’ulcérant score du pantin de Marine Le Pen, qui malgré une campagne au ras des pâquerettes, va faire son entrée à l’Assemblée de Corse avec au moins trois ou quatre de ses colistiers. Nous ne pouvons que déplorer ce résultat, qui est, rappelons-le, en partie du à l’immigration massive de français sur notre île ; cette population reproduisant très largement les comportements électoraux qu’elle avait en France. C’est d’ailleurs dans la plupart des grandes banlieues périurbaines peuplées de « continentaux » (Alata, Appietto, Sarrola, Porticcio, Biguglia, Lucciana etc.), que ce parti dépasse les 15%, et atteint parfois la première place. Bien sûr, ce n’est pas la seule raison, dans les quartiers populaires et dans le rural, de nombreux Corses ont eux aussi voté pour ce parti qui pourtant les méprise (le discours de Marine Le Pen lors de sa récente venu à Aiacciu en témoigne encore une fois). Cette montée du FN nous rappelle que le travail militant et politique des patriotes corses sur le terrain social et culturel au quotidien doit être constant, se poursuivre et s’intensifier pour éviter que de telles dérives ne se répètent à l’avenir.

Nous ne commenterons pas plus les résultats du FN, les autre résultats de cette élection sont beaucoup plus importants à nos yeux. Nous tenons à afficher notre très grande satisfaction quant au score des listes du mouvement national. Bien que « Don Giacobbi » soit arrivé en tête de ce premier tour, les nationalistes ont peut-être enfin une chance d’accéder aux responsabilités territoriales !

PERACORSICA

En préalable au premier tour, nous avions fait part de notre déception à propos de la division des nationalistes et de notre espoir de voir émerger une union du mouvement national pour le second tour. Nous sommes très heureux de voir sa réalisation avec la formation de la liste « Per a Corsica », qui sera menée par Gilles Simeoni. C’est bien évidemment sur cette liste que notre choix se porte.

Nous regrettons que Paul-Félix Benedetti n’ai pu faire le score suffisant pour se maintenir et faire partie de cette union. Le travail remarquable qu’il a accompli en tant qu’élu territorial ces cinq dernières années mérite d’être souligné. Nous continuerons de suivre avec attention ses propositions politiques, qui sont souvent d’une très grande pertinence.

Les futurs élus devront tenir bon sur toutes les mesures importantes votées durant la dernière mandatures (co-officialité, statut de résident etc.), nous comptons sur eux pour établir un véritable rapport de force avec Paris, afin que ces mesures se concrétisent. Il leur appartiendra aussi d’être vigilants quant à l’application du PADDUC, et sa fidélité à sa « philosophie générale » centrée sur l’intérêt collectif du peuple corse.

Le mouvement patriotique, ainsi que l’ensemble des forces de progrès sont peut-être à l’aube d’un rendez-vous historique. Nous espérons grandement voir la Corse se placer enfin sur la voie du changement.

ALLORA TUTTI INSEME VUTEMU PER A CORSICA !!!

ASSOCIU TOCCA À NOI