Produit CORSU E RIBELLU

X

 Aurore Martin et Haizpea Abrisketa, sont mises en examen dans ce dossier. Accusées d’avoir tenté de recréer le parti Batasuna, elles encourent jusqu’à 10 ans de prison. Avant l’ouverture du procès, le porte-parole du parti Sortu, Pernando Barrena (à gauche) et Aurore Martin (à droite) ont déployé une banderole où ‘l’on pouvait lire « Libre, plus de procès politique »

simu fratelli Fratelli Corse BasqueEuskadiCorsica

Depuis ce jeudi matin, 35 militants indépendantistes basques sont jugés dans une succursale de l’Audience nationale, située dans la banlieue nord de Madrid. Tous sont accusés d’avoir tenté de reformer Batasuna, parti de la gauche abertzale interdit en Espagne depuis 2003 pour ses liens présumés avec ETA. Le procureur va demander 10 ans de réclusion criminelle et 10 années de plus d’inéligibilité.

en savoir +