Produit CORSU E RIBELLU

X

Bastia, tribunal correctionnel, audience du premier décembre 2015. Roger Miniconi, qui dit à la barre être titulaire d’un doctorat d’océanographie mais qui n’en fournit pas la preuve*, est président du Conseil scientifique régional du patrimoine naturel (CSRPN ) de la Corse. La Cour l’a condamné à huit mois de prison avec sursis, 5 000 € d’amende et à deux ans d’interdiction d’exercer ses fonctions au sein de ce conseil. L’association U Levante, à l’origine de la plainte, n’avait demandé qu’ 1 € de dommages et intérêts, ce qu’il a obtenu,  ainsi que  750 € de frais.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU