X
Locu Teatrale et Marianna Nativi ne s’est jamais désengagée vis-à-vis des ateliers de pratique artistique, mais ont suspendus cette activité quelques mois pour la création en langue corse du spectacle théâtral « L’Indomità Donna » autour de la résistante corse Danielle Casanova. Marianna Nativi est avant tout une créatrice de théâtre en langue corse, et non pas seulement une animatrice. Les subventions doivent être axées sur la création et non pas uniquement sur l’utilisation de professionnels du spectacle pour l’encadrement d’ateliers. Citons donc les interventions de Marianna Nativi : Octobre 2014 : – Reprises de cours de théâtre bilingues enfants et adultes à Locu Teatrale – Ateliers de pratique artistique à l’école Saint Jean en langue corse – Ateliers de théâtre en langue corse au Collège de Corte en collaboration avec l’ARIA pour les classes vertes autour de la création du spectacle « L’Indomita Donna » Octobre 2015 : – Cours de théâtre bilingues à Locu Teatrale – Cours de théâtre bilingues à l’école de Cuttoli en partenariat avec la municipalité de Cuttoli – Ateliers de théâtre bilingues au Centre Social des Salines, en partenariat avec la ville d’Ajaccio Novembre 2015 : – Cours de théâtre bilingues pour adolescents au CISA Décembre 2015 – Ateliers de théâtre en langue corse à Savaghju pour le collège de Corte Le fond du problème pour Marianna Nativi et Locu Teatrale, nous le répétons, n’est pas l’accord de quelques miettes. Il ne s’agit pas seulement d’interroger nos élus sur les critères précis d’attribution de subventions entre professionnels et amateurs, mais d’interpeller l’ensemble des acteurs de la Culture, experts, élus, acteurs publics et associatifs ou simples citoyens, afin de réfléchir à une politique culturelle mettant la priorité sur la langue et la culture corses. Lors du dépôt de notre demande de subventions 2015, les services de la CTC nous ont imposé de revoir à la baisse notre budget prévisionnel, prétextant des restrictions alors que nous apprenions plus tard que d’autres étaient encore très bien dotés. Nous précisons, concernant les 21 000 € « restant à venir » que nous avons été contactés par téléphone par les différents services de la CTC pour un éventuel montant de 21 000 €, le vendredi 20 novembre, le jour même de l’annonce de la reprise de la grève et nous n’avons toujours pas reçu à ce jour de notification écrite et signée…puisque le Conseil exécutif ne peut plus statuer

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet