Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alta Frequenza) La seule liste de gauche qui n’ait pas honte d’être de gauche.

(Julien Pernici – Alta Frequenza) –  Voilà comme se désigne la liste Front de Gauche de Dominique Bucchini, qui a tenu un meeting au théâtre de Bastia ce lundi. Il y a eu les charges à caractère politique contre le nomadisme politique, la droite ultra-libérale, le Front National et même, chez certains co-listiers, contre le nationalisme corse, Francis Riolacci établissant le parallèle entre la submersion migratoire dénoncée par le Front National, et la submersion démographique évoquée par Corsica Libera. Mais il y a eu aussi et surtout, dans un meeting conclu par la Marseillaise puis l’Internationale, tous deux à capella, l’évocation de la clé de voute du programme du Front de Gauche, la lutte contre la misère. BucchiniDominique-SourcePresseNotamment, le Front de Gauche propose de reverser les crédits actuellement attribués aux entreprises dans le cadre du CICE à un fonds de lutte contre les injustices sociales, afin de faire que la Corse ne soit plus “championne de France de la précarité et des inégalités”. S’il a vertement critiqué la collectivité unique, Dominique Bucchini a toutefois réaffirmé la loyauté qu’il a exercé, avec le Front de Gauche, à l’égard du président de l’exécutif Paul Giacobbi lors de la mandature qui vient de se terminer, une loyauté “autonome” des dires du président sortant de l’Assemblée de Corse.

On écoute Dominique Bucchini.

 

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR