Produit CORSU E RIBELLU

X

La crise de finances publiques touche gravement les collectivités locales. Les élus en charge de la gestion des collectivités sont confrontés à trois défis. Celui de préserver l’équilibre des finances de la collectivité dont ils ont la charge, et dans le même temps préserver les contribuables d’un dérapage de la fiscalité locale tout en maintenant un niveau de service public convenable.

Face à cette triple problématique, le financement du secteur associatif est aujourd’hui devenu l’un des leviers d’actions des politiques pour réaliser des économies budgétaires.

Marianna NATIVI dont chacun connaît, en particulier à Villanova la passion et l’engagement au niveau de la culture, de la langue Corse et de la jeunesse a entamé depuis quelques jours une grève de la faim pour interpeller les politiques sur la baisse des crédits dévolus à la culture en Corse.

nativimariannagrevefaim201511-001

Car si l’équilibre budgétaire et la maitrise de la pression fiscale en cette période de crise économique sont essentiels, la sauvegarde des équilibres sociaux est aussi impérative. Le secteur associatif dans une société corse aujourd’hui en crise grave (chômage, violence, drogue) a une véritable mission de service public, pour rendre à la jeunesse son identité, le sens de la morale et du vivre ensemble.

Est-il nécessaire de revendiquer le bilinguisme, ou le statut de résident que chacun sait aujourd’hui impossible à faire accepter par l’Etat, si dans le même temps nous nous révélons incapables de mettre les moyens nécessaires au développement de notre identité, de notre langue et de notre culture ?

Locu Téatrale par ses actions, en particulier auprès du public jeune qu’il touche répond à son niveau comme de nombreuses autres associations qu’elles soient culturelles ou sportives aux besoins de la société corse en matière d’intégration, d’identité, de lutte contre la violence et contre la drogue.

Alors d’autres choix devront être faits, les économies à réaliser doivent être ciblées, et des priorités sont à définir, comme celles décrites ici. Les Corses quelques soient leurs options politiques, comme les élus de la Corse ne pourront pas les éviter.

La grève de la faim de Marianna NATIVI aura nous le croyons contribué à faire évoluer les idées.

Aujourd’hui, il est temps pour Marianna de cesser sa grève de la faim, sa santé est aussi une priorité pour tous ses amis.

Source