MATRA

Produit CORSU E RIBELLU

X

(CORSE MATIN) Le 8 juin 1838, à Matra, un bandit qualifié de « sanguinaire », et recherché depuis des années, tombait sous les balles des voltigeurs corses. Rinaldo Franchi de Moriani, coupable des forfaits les plus odieux, avait répandu l’effroi dans plusieurs cantons.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU