MATRA

Produit CORSU E RIBELLU

X

(CORSE MATIN) Le 8 juin 1838, à Matra, un bandit qualifié de « sanguinaire », et recherché depuis des années, tombait sous les balles des voltigeurs corses. Rinaldo Franchi de Moriani, coupable des forfaits les plus odieux, avait répandu l’effroi dans plusieurs cantons.

Il était doué d’une audace et d’une adresse peu communes. Il a fallu beaucoup de persévérance et de zèle de la part des agents de la force publique pour qu’il soit enfin mis hors d’état de nuire.
une storiaCorsaUnitanaziunale
Ainsi, le lieutenant Ange-Pompée Laurelli, commandant la première compagnie du bataillon des voltigeurs corses qui était à sa poursuite depuis longtemps, ayant appris qu’il s’était réfugié dans la maison d’un certain Louis Matra, s’est empressé de s’y rendre avec ses hommes. La maison repérée ils la cernent aussitôt et attendent.

LA SUITE SUR CORSE MATIN

logo corsematin2011

TDR FRANCE 3 CORSE