Produit CORSU E RIBELLU

X

Quelques mois avant la présentation du PADDUC devant l’assemblée territoriale, Enrico Porsia, journaliste d’amnistia.net , révélait que des terrains inconstructibles de Camille De Rocca Serra et d’Ange Santini étaient promis à un meilleur avenir immobilier avec le Padduc, le Plan d’Aménagement et de Développement Durable de la Corse. Et que ces terrains n’ont pu être lotis qu’avec le concours bienveillant de l’Etat, peu regardant sur le respect de la loi littoral. L’enquête visait plus particulièrement le domaine de Punta de Oru, à Porto-Vecchio, et un camping à Calvi.

En première instance la cour correctionnelle de Paris relaxait Enrico Porsia et condamnait Ange santini à 5000 euros d’amende pour « procédure abusive » et Camille de Rocca-Serra a quant à lui été simplement débouté de ses demandes. Les deux leaders de la droite insulaire qui ne s’étaient rendus au tribunal avait fait appel de cette décision.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU