Produit CORSU E RIBELLU

X
Les élections territoriales des 6 et 13 décembre prochains sont décisives. Elles doivent permettre l’émergence d’une majorité alternative, au service exclusif de l’intérêt général. Femu a Corsica a vocation à être la force motrice de ce profond changement, et à l’incarner dès le premier tour. Ce changement, nous proposons aux Corses de le construire autour de trois piliers indissociables : LES REVENDICATIONS FONDAMENTALES DU PEUPLE CORSE : PER A RICUNNISCENZA DI U POPULU CORSU È DI I SO DIRITTI ! Des générations de femmes et d’hommes ont mené, depuis des décennies, un combat quotidien pour la reconnaissance du peuple corse et de ses droits, pour la moralisation de la vie publique et la construction d’une société démocratique et émancipée. Ces idées, hier portées par les seuls nationalistes, sont aujourd’hui partagées par une large majorité de notre communauté. Elles ont donné lieu à des délibérations capitales de l’Assemblée de Corse : votes sur la coofficialité de la langue corse, la politique foncière et le statut de résident, le statut fiscal dérogatoire et l’arrêté Miot, l’inscription de la Corse dans la Constitution, la question du rapprochement et de l’amnistie des prisonniers politiques… Cette évolution consacre le passage d’une revendication militante à une logique de construction nationale. Désormais, ensemble, nous devons obtenir de l’Etat qu’il tienne compte de ces votes acquis à une large majorité, parfois même à l’unanimité. Femu a Corsica s’engage à faire de ce premier pilier une priorité absolue. LA CONSTRUCTION D’UNE VÉRITABLE DÉMOCRATIE : A DEMUCRAZIA, PUNTELLU MAIÒ DI A NOSTRA SUCETÀ ! Les attentats de Paris ont souligné que la démocratie, partout dans le monde, doit être défendue contre la barbarie et le fanatisme. Ils viennent aussi rappeler, de manière tragique, la nécessité d’un engagement quotidien autour de valeurs fortes et claires. Femu a Corsica prône un modèle de société fondé sur les valeurs d’humanisme, de justice sociale, de rejet des communautarismes et de tous les intégrismes. La démocratie est aussi une construction quotidienne, qui doit se traduire par des pratiques politiques et sociales fondées sur la transparence, l’équité et la solidarité. En Corse, depuis des décennies, c’est trop souvent l’inverse qui prévaut : chantage à l’emploi, au logement, aux subventions et aides publiques, pressions sur les personnels des collectivités publiques, clientélisme. La situation s’est considérablement aggravée ces dernières années, avec une opacité préoccupante en termes de gestion, et des inquiétudes grandissantes quant à un fonctionnement normal et

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU