Produit CORSU E RIBELLU

X

Ajaccio le Vendredi 13 Novembre 2015, à partir de 10h, église St Roch, Marianna Nativi de Locu Teatrale, avait initié une grève de la faim.

Une grève de la faim stoppée le 14 novembre pour l’instant en raison des événements du 13 novembre dernier. la directrice artistique de Locu Teatrale reprendra son action le lundi 23 novembre. Un nouveau rassemblement en soutien à la grève de la faim de Marianna Nativi , est organisé vendredi 27 novembre à partir de 18h devant l églises St Roch

Lors du rassemblement du 14 Novembre devant l’église St Roch à Ajaccio, suite à notre action (grève de la faim), tous les culturels et politiques présents, d’un commun accord, ont convenu de la nécessité d’une action commune, forte, pour interpeler les officiels. Nous nous faisons les porte-paroles de toutes les organisations qui attendent la transparence. Il faut donc, tous, s’unir, quelles que soient nos démarches face à ces injustices flagrantes. C’est pour cela, que nous vous demandons d’être présents le mercredi 25 novembre à partir de 14h, devant l’église St Roch. À l’uccasioni di l’adunita di u 14 nuvembri davant’à a ghjesgia San Roccu in Aiacciu, dop’à a noscia azzioni (patifami), tutti i culturali è pulìtichi prisenti, accurdàtusi, sò cunvinuti di a nicissità di un’azzioni cumuna, putenti, da intarpillà l’ufficiali. Ci semu fatti i portaparola di tutti l’urganizazioni chì bràmani a trasparenza. Ordunqua, tutti quanti bisogna unìsciaci qualvoglia fùssini i dimarchji di fronti à st’inghjustizii scandalosi. Par ciò, vi dumandemu d’èssaci cù noscu màrcuri 25 nuvembri à pàrtasi di 14 ori, davant’à a ghjesgia San Roccu.

Ce 3 décembre 2015 Après dix jours de grève de la faim pour dénoncer les orientations de la politique culturelle locale et régionale, la comédienne et directrice artistique de la compagnie Locu Teatrale a mis un terme à son action, ce jeudi matin.
Toujours très entourée sur le parvis de l’église Saint-Roch à Ajaccio, Marianna Nativi a justifié sa décision par des « raisons médicales », mais aussi par les « avancées » obtenues de la part du député-maire de la ville, Laurent Marcangeli, « qui s’est engagé concrètement ». De leur côté, Jean-Paul Poletti et Jacques Fieschi ont à leur tour décidé d’entamer depuis mardi une grève de la faim pour dénoncer « la situation lamentable de la culture en Corse », mais aussi leur « sentiment de révolte » vis-à-vis de leur situation personnelle au plan fiscal. Documents en main, le chanteur et le commerçant ont évoqué « l’acharnement » dont ils s’estiment victimes « depuis l’arrivée sur l’île du préfet Bonnet ».

Voici l’article d’origine :

Malgré les grands discours sur la langue Corse et notre culture, malgré les diverses promesses, la Compagnie professionnelle théâtrale LOCU TEATRALE, qui se bat depuis 20 ans pour des créations théâtrales corses et bilingues, se retrouve aujourd’hui, menacée, étouffée, presque à l’agonie et ce, en ayant multiplié depuis un an et demi les activités (de pédagogie et de créations) et redressé un déficit avec des apports personnels, du mécénat, des ventes de spectacle, locations de salle, etc…..

Alors que d’autres sont déjà fixés sur le montant de leur subvention 2015, LOCU TEATRALE est en attente , d’un solde inconnu, de la part de la Collectivité Territoriale de Corse.

Pourquoi certains sont subventionnés comme il se doit, et pourquoi nous, et d’autres, connaissent des baisses incompréhensibles, et un avenir plus qu’incertain ?

LocuTeatrale

Devant cet état de fait catastrophique, Marianna NATIVI, comédienne et metteur en scène, se voit dans l’obligation d’entamer une grève de la faim, pour interpeller, interroger, alerter tous les partenaires officiels, qui au lieu d’encourager prioritairement les structures qui luttent pour la transmission d’une langue vivante, porteuse d’espoir pour la jeunesse, bien au contraire, condamnent par des baisses, des coupures, et confusion des réponses, un espace culturel vivant et prometteur.

PETITION

L’aspittera, a cunfusioni di i puliticanti, i prumissi mai tinuti, i gran discorsi nantu a lingua, ùn sò che bugii , chi portanu di foli in canzoni.
Certi squadri è strutturi teatrali so aiutati comu ci voli , bensì noi dippo parechji anni, semu lasciati è tralasciati .
Aspittemu risposti ch’un sò mai pricisi nantu a u nosciu avvena, allora chi d’altri strutturi è squadri teatrali sò dighjà à capu, di pettu à a Culletività Territoriali di Corsica .
Purtroppu , LOCU TEATRALE, ha fattu tutti i sforzi nicissarii per radrizzà, un déficit, multiplichendu attività diffusioni , criazioni, ecc…
Sè a nostra cultura sparisci , u populu spariscerà .
Marianna Nativi principia una greva di a fami , pà dinuncià unu scumpientu ch’un pò più durà.

Événement sur facebook à suivre

LOCU TEATRALE

8 Rue Hyacinthe Campiglia
20000 AJACCIO
Tel: 04 95 10 72 03
Fax: 04 95 23 87 14
site internet : http://www.locu-teatrale.info/
mail : [email protected]