Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alta Frequenza) Le conseil municipal qui a eu lieu mardi à Bastia a laissé place à de nombreuses tensions, territoriales obligent, entre la majorité, le groupe MCD de François Tatti, et les groupes de Jean Zuccarelli et Francis Riolacci..

Michel CASTELLANI(Julien Pernici – Alta Frequenza) –  Une séance qui a même parfois donné des exemples de pulitichella pur cru, une modification du tableau des emplois budgétaires donnant lieu à une passe d’armes échauffée entre la majorité et François Tatti, lequel accuse celle-ci d’un manque de transparence quant aux embauches effectuées. Si une fois les élections passées, ce genre d’épisodes intéresseront sans doute beaucoup moins le bastiais moyen, le gros dossier de ce conseil municipal pourrait bien quant à lui éveiller l’intérêt de nombre de jeunes adultes qui ont envie de devenir propriétaires. En effet, si le groupe MCD a voté contre et les groupes PRG et communiste se sont abstenus, une mesure visant à faciliter l’accès à la propriété des primo-accédants, a été entérinée par le reste du conseil municipal. Cette mesure ne coûtera pas un euro à la mairie de Bastia, qui va proposer à des promoteurs de réserver jusqu’à 25% de certains programmes immobiliers aux primo-accédants ayant un revenu maximum de 3 000 € par mois, des prix préférentiels leur étant proposés, en contrepartie d’avantages pour les promoteurs.

On écoute Michel Castellani, adjoint au maire de Bastia chargé des dossiers d’urbanisme

 

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR08