Produit CORSU E RIBELLU

X

Après le tribunal des prud’hommes d’Ajaccio, celui de Bastia a à son tour condmané Air France à requalifier en CDI 17 employés en CDD sur l’aéroport de Poretta. La décision est tombée hier. En outre, la compagnie aérienne devra verser une astreinte de 6000 euros par jour de retard et par agent dans l’application du jugement. Il y a un mois, pour la même affaire, le tribunal d’Ajaccio avait déjà donné raison à 28 salariés de l’aéroport Napoléon Bonaparte. Mais depuis, Air France refuse de suivre la décision de justice, réaffirmant que les escales corses sont déficitaires, et que les requalifications ne feraient qu’aggraver la situation. A ce jour, 45 agents d’air france en Corse ont obtenu gain de cause devant la justice.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU