X

(Alta Frequenza) La CGT de Haute-Corse s’est exprimée ce mardi au sein des locaux de la direction des finances publiques de Haute-Corse.

Julien Pernici – Alta Frequenza) –  Un endroit choisi pour évoquer deux problématiques. La première concerne les impôts locaux. Malgré un rétropédalage du gouvernement en début de semaine, le mal est fait selon la CGT, puisque près de 3 000 foyers jusque-là non-éligibles au paiement des impôts locaux, doivent passer à la caisse. Et même si une partie d’entre eux le seront encore pour deux ans finalement, les contribuables ont tout de même paniqué, et pour ceux ayant déjà payé leur obole, le remboursement pourrait intervenir tardivement. Un épisode qui met en avant, selon la CGT, l’injustice fiscale en Corse, où selon les chiffres exposés par le syndicat, les socioprofessionnels, via le CICE et autres crédits d’impôt, auraient percu plus de cinquante millions d’euros en deux ans.
greve

Concernant la DGFIP, une grève nationale aura lieu le 18 novembre prochain, et en Haute-Corse, elle concernera des services dont l’avenir est très incertain selon la CGT, notamment en raison de la collectivité unique.

On écoute Jean-Pierre Battestini

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)