Produit CORSU E RIBELLU

X

Le grand maître iranien des échecs Ehsan Ghaem Maghami a été exclu du Corsica Masters après avoir refusé d’affronter un adversaire israélien pour des raisons politiques, ont annoncé mardi les organisateurs de ce tournoi international d’échecs. Lors de la quatrième ronde de la compétition qui se déroule jusqu’à samedi à Bastia et dont la finale est prévue le 31 octobre à Ajaccio, le joueur iranien a informé les organisateurs qu’il refusait d’affronter l’Israélien Ehud Sachar pour des raisons touchant aux relations politiques entre leurs deux pays. Les organisateurs ont refusé de modifier à sa demande le tableau de la compétition, dont il a été exclu. « La présence de cinq joueurs israéliens est connue depuis le 22 octobre », a souligné Léo Battesti, président de la Ligue corse d’échecs et organisateur du tournoi. « A ce niveau de la compétition, les joueurs allaient forcément se rencontrer à un moment donné. La politique n’a pas sa place dans une compétition de ce niveau.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU