Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alta Frequenza) Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, Baja Ferries confirme avoir transmis au Tribunal de Commerce de Marseille une offre globale pour la reprise des activités de la SNCM.

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – Une information qui tombe quelques jours seulement après le retrait définitif du groupe Stef, qui avait formulé une offre commune avec l’armateur de Baja Ferries, Daniel Berrebi. « Cette offre couvre la desserte maritime de la Corse, la mission d’agent général pour le compte de divers armements, l’activité d’entretien et de maintenance des navires et les activités avec le Maghreb. » « Elle inclut la reprise de 750 emplois et l’acquisition des navires Pascal Paoli, Jean Nicoli, Paglia Orba, Monte d’Oro, Daniel Casanova et Méditerranée pour un prix de cession de 15,2 millions d’euros.
actualite-blog

 Cette offre n’est assortie d’aucune condition », poursuit le communiqué ». « Nous avons pour les dessertes de la Corse et du Maghreb des objectifs ambitieux, et souhaitons, en conservant durablement le pavillon français sur tous les navires, offrir un service de continuité territoriale fiable et qualité et regagner des parts de marché sur les lignes à fort potentiel », conclut Daniel Berrebi.

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR