Produit CORSU E RIBELLU

X

(Corse Matin) La crise de la xylella et les mesures de sécurité draconiennes mises en place au mois d’août avaient réduit l’activité des pépiniéristes et paysagistes à la portion congrue. Un nouvel accord semble sur le point d’être trouvé

Voilà quelques semaines qu’ils tiraient la sonnette d’alarme. Les pépiniéristes et paysagistes insulaires, dont les entreprises étaient, jusque-là, plutôt saines, menaçaient de mettre la clef sous la porte. Entraînant la destruction de 600 emplois directs selon eux. Dans la crise de la xylella fastidiosa, ce sont eux qui ont été montrés du doigt. Notamment au travers d’une plante d’ornement, le polygala myrtifolia, principale porteuse de la maladie.

actualite-blog

.Au mois d’août, une longue liste de végétaux à risque était établie par la préfecture de Corse. Une liste comprenant essentiellement des plantes méditerranéennes. Ces végétaux ne pouvaient être ni achetés, ni transportés (en raison de la zone tampon autour des foyers d’infection). La mesure touchait même les citronniers ou les figuiers cultivés en Corse.

LIRE LA SUITE DIRECTEMENT SUR LE SITE DE CORSE MATIN

logo corsematin2011

TDR CORSE MATIN