Produit CORSU E RIBELLU

X

(Corse Matin) Après la démission en juillet de cinq élus, soit un tiers de l’assemblée communale, une élection partielle est organisée. Dix candidats sont en lice, les démissionnaires et cinq soutenus par le maire Jean-Baptiste Paoli

Quelque 18 mois après le scrutin municipal de mars 2014, les 628 électeurs de la commune de Solaro devront repasser devant les urnes ce dimanche. Et peut-être même y retourner le dimanche suivant.

actualite-blog

Les dates de cette élection partielle ont été fixées par le préfet, après la démission, le 28 juillet dernier de cinq conseillers, soit un tiers du conseil municipal. Il s’agit donc de remplacer les sièges restés vacants, comme la loi l’impose dans pareil cas.

LIRE LA SUITE DIRECTEMENT SUR LE SITE DE CORSE MATIN

logo corsematin2011

TDR CORSE MATIN