Produit CORSU E RIBELLU

X

(22 septembre 2015) EH Bai condamne avec fermeté les arrestations qui ont eu lieu aujourd’hui à Baïgorry.

Cette opération policière est la deuxième depuis les déclarations de Mme Taubira et de Mr Cazeneuve qui laissaient entendre des possibles pas en faveur de la résolution du conflit. L’arrestation début septembre d’Alberto Plazaola et celles d’aujourd’hui vont à contresens des propos tenus par les deux ministres récemment.

BasqueEuskalHerrirra

Il est temps que l’Etat Français réalise des actions concrètes en faveur de la résolution du conflit et qu’il abandonne la voie répressive.

Les actions empreintes de haine et de vengeance à l’initiative de l’Espagne, ainsi que le suivisme et les petits arrangements de la France avec celle-ci, doivent laisser la place à la responsabilité politique. La société basque ne peut accepter que le sujet du conflit soit instrumentalisé en fonction des besoins politiques du moment de chacun des gouvernements. Il est inacceptable qu’ils hypothèquent l’opportunité des Basques d’envisager leur avenir dans la paix, au nom de leurs propres intérêts.

Ainsi, EH Bai exige la libération immédiate des personnes interpelées et appelle à participer au rassemblement qui aura lieu aujourd’hui sur la place de Baïgorry à 19h.

EH BAI
22 septembre 2015