Produit CORSU E RIBELLU

X

Ainsi le gouvernement a décidé qu’il n’y aura pas de dérogation à la Loi Littoral pour permettre l’extension de la décharge de Tallone.

C’est la décision que nous attendions : la dérogation à la loi la plus emblématique sur la protection de la nature, au moment ou la France s’apprête à accueillir la conférence mondiale sur l’environnement, aurait été une grave erreur. Elle aurait accordé aux responsables locaux de la catastrophe du traitement des déchets dans l’Île un véritable permis de poursuivre la politique qui a produit la situation que nous connaissons.

GaucheAutonomiste

Rappelons ici que la collecte et le traitement des déchets est une compétence des communes et de leurs établissements, en l’occurrence en Corse le SYVADEC, et non de l’Etat ou de toute autre collectivité.

Devant l’échec patent de leur politique nous étions en droit d’attendre qu’à l’image du président de la société Volkswagen, les responsables de cette catastrophe écologique présentent leurs excuses à la population.

Au lieu de cela ils n’ont rien trouvé de mieux que de se renvoyer la balle et d’accuser l’Etat d’être le premier responsable de ce qui n’est rien d’autre que le fruit de leur imprévoyance.

Cela fait des années que les associations tirent le signal d’alarme, préconisent le tri à la source et la recherche du « zéro déchets » : au lieu d’aller rechercher auprès de la ministre de l’environnement des solutions qui heurtent le sens commun, les responsables auraient dû les écouter.

Il est temps de mettre de l’ordre dans les missions des organismes, chargés de la protection de l’environnement, Office de l’Environnement, SYVADEC, Parc Naturel Régional, voire d’en opérer la fusion, ou pour le moins le rapprochement, de manière à mieux encadrer leurs missions et faire les économies d’échelle qui s’imposent.
Il est temps également de démocratiser leur fonctionnement en y associant les associations de protection de l’environnement et les usagers de leurs services, pour qu’une telle situation ne se reproduise pas.

Le 23 septembre 2015

Club « La Gauche Autonomiste »