Produit CORSU E RIBELLU

X

Il y a de cela près d’un an, en octobre 2014, une vague de répression frappait le mouvement national, la première depuis l’annonce du FLNC de sa démarche de démilitarisation progressive de l’espace politique corse.

C’est lors de cette vague que seront interpellés, entre autres, Me Philippe Gatti et Me Dumè Ferrari, ce qui débouchera sur la mise en examen de ce dernier ainsi que sur le placement en détention de Pascal Pozzo di Borgo.

ghjuventuindipendentistalogo2013Des rassemblements de soutien avaient alors été organisés, auxquels notre mouvement avait pris part et, lors de l’un de ces rassemblements, plusieurs militants avaient investi la cour de la préfecture d’Aiacciu. L’un de nos militants, François Santoni, est accusé d’avoir fait partie de ces « intrus ».
Il passera en procès ce mardi 8 septembre à 14h au Palais de justice d’Aiacciu. Nous tenons à lui témoigner tout notre soutien et nous appelons donc au rassemblement le jour même. De ce fait, nous voulons une fois de plus affirmer avec force notre revendication d’amnistie pour tous les prisonniers et recherchés politiques.
BASTA A RIPRESSIONE!
LIBERTÀ PER I PATRIOTTI!
A nostra cuscenza hè resistenza!