Produit CORSU E RIBELLU

X

(Corse Matin) Emmanuelle de Gentili a reçu l’investiture officielle de Jean-Christophe Cambadélis pour conduire la liste aux élections territoriales. Reste à savoir si le retour du PS au centre du jeu est un avantage ou un handicap…

Rien à dire. Le Parti socialiste a l’esprit large. La constitution d’une liste corsiste, qui flirte parfois avec la ligne jaune de la Constitution, ça ne le gêne pas du tout. Les réticences affichées par Manuel Valls et Bernard Cazeneuve sur la réforme institutionnelle ou même la frilosité du président de la République n’ont pas été prises en considération.
EMMANUELLEDEGENTILICORSETERRITORIALE2015Il faut bien admettre que, par le passé, les socialistes ont toujours été en première ligne pour faire progresser la cause corse sur le chemin de la décentralisation, à travers notamment les statuts particuliers successifs. Sans vraiment recevoir en retour l’expression d’une grande reconnaissance dans les urnes. C’est le moins que l’on puisse dire…

Même si la Corse a été mise en réserve des accords nationaux passés avec le PRG pour les élections régionales – il est inutile ici de s’étendre sur les raisons – l’état-major du parti a décidé de se mouiller. Peut-être que la récente visite de Ségolène Royal du côté des Bouches de Bonifacio n’y est pas tout à fait étrangère…

LIRE LA SUITE DIRECTEMENT SUR LE SITE DE CORSE MATIN

logo corsematin2011

TDR CORSE MATIN