Produit CORSU E RIBELLU

X

(MEDIABASK) Le ministre de l’Intérieur français, Bernard Cazeneuve, était en visite au Pays Basque vendredi 28 août. Il s’est brièvement exprimé sur le processus de paix, la reconnaissance institutionnelle du Pays Basque et la langue basque. Des élus ont réagi.

Une chose est sûre, le ministre de l’Intérieur français n’était pas venu en visite au Pays Basque pour parler processus de paix, rapprochement de détenus, institution ou langue basque. Devant l’insistance des journalistes, Bernard Cazeneuve a lâché au compte-gouttes des déclarations inhabituelles dans le discours officiel de Paris. Entre déception et satisfaction, des élus ont réagi.

basqueEuskalBandera

Concernant le processus de paix, le ministre n’a d’abord pas dérogé au discours franco-espagnol en déclarant que « la meilleure façon de réussir le désarmement est de rendre les armes ». En partant, il a aussi déclaré à MEDIABASK : « les rencontres qui permettent le désarmement sont toujours utiles ». Une phrase lancée à la volée mais qui pourrait entrouvrir une porte bien fermée jusque-là.

La suite en détail « sur le site de Mediabask