X

(Corse Matin) mardi soir, une liste de gauche s’est officiellement dessinée autour de trois élus qui ont pignon sur rue (ou sur rural, en l’occurrence) : Emmanuelle de Gentili, maire-adjoint de Bastia, Jean-Charles Orsucci, maire de Bonifacio et, à ses heures, guide accompagnateur de la ministre de l’Écologie, et Jean-Louis Luciani, membre du Conseil exécutif de Corse (toujours en exercice, lui) et président de l’Odarc.

Le projet, c’est de construire une équipe homogène de centre-gauche qui souhaite s’inscrire dans la durée et qui veut peser sur les orientations de la Corse. L’idée est noble et l’initiative légitime. Le premier message que l’on veut faire passer, c’est celui d’un ticket de tête Emmanuelle de Gentili/Jean-Charles Orsucci.
OrsucciCorti

La mission d’Emmanuelle de Gentili consiste à convaincre les élus du PRG en déshérence, soit parce qu’ils rechignent à suivre Jean Zuccarelli ou François Casasoprana, soit parce qu’ils veulent rester fidèles à Paul Giacobbi dont l’éloignement avec le parti est moins idéologique que personnel (son antipathie pour Jean-Michel Baylet qui sera prochainement reconduit à la présidence du PRG lors du congrès statutaire prévu à Montpellier).

LA SUITE SUR CORSE MATIN

logo corsematin2011

TDR CORSE MATIN

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)