X

La Chine a dit renforcer les mesures de sécurité dans la Région autonome du Tibet (TAR) en vue des célébrations du 50ème anniversaire en début de mois prochain. Selon le site chinois de presse en ligne eng.tibet.cn le 18 août, qui cite l’agence de presse officielle Xinhua, Mme Sun Chunlan, membre du Bureau politique du comité central du Parti communiste chinois et ministre du front uni pour le travail a tenu un meeting le 17 août pour parler des préparatifs de la visite de la délégation centrale en TAR à cette occasion.

Cependant, la voix internationale de la Chine Global times rapporte le 18 août que la date exacte des célébrations de l’anniversaire, qui devraient avoir lieu début septembre, n’a fait l’objet d’aucune annonce officielle. Il n’y a pas non plus d’informations sur qui dirigera la délégation centrale pour ces célébrations.

Toutefois, plusieurs rapports officiels et non officiels font état de mesures de sécurité prises pour les célébrations, dont les mouvements de troupes à grande échelle, la suspension des permis de voyager pour visiter la TAR pour, au moins, la première semaine de septembre, et les restrictions sur les services postaux.

Tibet-fc5c81-300x190

Le Global times a cité Wu Yingjie, vice-secrétaire du comité du Parti communiste chinois pour le Tibet, disant que pour le prochain 50ème anniversaire, le soutien des pouvoirs publics sera recherché pour préserver la sécurité, et que les activités religieuses seront organisées de telle sorte que la gestion des temples sera renforcée.

Le rapport a également noté que le corps de police armée aux frontières du Tibet a tenu un rassemblement de prestation de serment le 12 juillet, jurant de protéger la stabilité régionale.

Sun a été cité comme disant que la tenue des célébrations du 50ème anniversaire de la TAR était très importante pour encourager le peuple tibétain à s’unir étroitement autour du Comité central du Parti avec le Camarade Xi Jinping pour secrétaire général, pour stimuler le moral et la confiance avec les gens dans tout le pays afin d’arriver à une société raisonnablement prospère de manière générale, et atteindre la stabilité sur le long terme.

Cela ne signifiait pas nécessairement que Xi dirigera la délégation centrale. Alors qu’il était vice-président chinois, Xi a dirigé une délégation centrale de 59 membres en juillet 2011 pour les célébrations marquant le 60ème anniversaire de la soit-disant libération pacifique du Tibet.

source : http://www.tibetanreview.net/

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)