X
(Source Unità Naziunale) L’heure des Comptes : JANVIER 2005. CONVOCATION EN CASCADE DEVANT LES JUGES D’UNE QUINZAINE DE PERSONNES + MISE EN EXAMEN DE MICHEL GIRASCHI, MILITANT DE LA GHJUVENTU INDIPENDENTISTA  Mise en examen de Guillaume, un jeune de 20 ans, le Jeudi 6 janvier! A ce sujet une associu corse de Paris réagit dans un communiqué : Nous apprenons aujourd’hui que l’année 2005 a commencé par une répression systématique contre nos Frères incarcérés : 1. Le jeune Paulu Francescu BATTESTINI a été passé à tabac par les policiers et surveillants qui l’escortaient au Palais de Justice de Paris au motif qu’il ne voulait pas se soumettre à une fouille humiliante qui consiste pour un détenu de se mettre tout nu, se baisser et tousser aux fins de constater qu’il ne se serait rien mis dans l’anus….. 2. Par ailleurs Ghjuvan’Francescu CASULA a subi le même sort lors de sa comparution devant le la Cour Spéciale ce jeudi 6 janvier. Sans compter qu’à deux reprises des cartes postales de vœux lui ont été dérobées alors qu’elles lui étaient légalement adressées. 3. Enfin – et pour les cas connus – Fredericu BERNARD aurait subi le même sort (nous présumons qu’il s’agit des mêmes motifs). Nous rappèlerons que les agents de l’administration pénitentiaire et ceux de la police de l’Etat Français se retranchent derrière une circulaire interne à l’administration pénitentiaire qui prévoit que : « Dans le cadre de soupçons portés à l’encontre d’un détenu, et pour le cas d’espèce, il peut être demandé à celui-ci de se dénuder, d’écarter les bras et les jambes ». Ce qui veut dire en clair : qu’il faut que des soupçons précis soient définis et alors où en est le respect de la législation accompagnant ces soupçons ? . Que lorsque ces mesures sont pratiquées systématiquement à l’encontre de tous les Corses incarcérés, il convient de l’assimiler à « Punition collective et actes racistes ». 4. Par ailleurs nous savons que les acheminements des courriers sont systématiquement retardés pour les détenu Corses. La Loi dont se targuent les pouvoirs publics punit pour « non acheminement de courrier dans des délais raisonnables » et sous la rubrique « rétention de courrier » tout retard apporté dans les correspondances. Ces retards sont de l’ordre de plus de 4 mois pour certain prisonnier et ne citer que le cas d’Ivan COLONNA. Lorsque l’on sait qu’il ne bénéficie même pas du

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet