X

(FRANCE 3 CORSE) Il y a 40 ans, l’occupation d’une cave viticole d’Aléria se terminait par la mort de deux gendarmes mobiles. Retour sur cet acte fondateur du nationalisme corse à travers le témoignage des principaux acteurs de l’époque.

Le 21 août 1975, des militants autonomistes occupent une cave viticole d’Aléria appartenant à un chef d’entreprise d’origine pied-noir. A leur tête, Edmond Simeoni, le fondateur de l’ARC. Leur but : dénoncer les escroqueries dans le domaine viticole et les conditions d’installation des rapatriés d’Afrique du Nord au détriment de jeunes agriculteurs corses.

Aleria197522aoutSimeoniEdmondArchives (7)

L’Etat apporte une réponse très ferme en envoyant 1.200 gendarmes, CRS ainsi que des blindés et des hélicoptères pour assiéger la cave. Les forces de l’ordre donnent l’assault, le lendemain. Deux gendarmes sont tués et un militant de l’ARC est grièvement blessé.

LA SUITE SUR FRANCE 3 CORSE

fr3corse

TDR FRANCE 3 CORSE

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)