X

Il y a peu la municipalité de Portivecchju a signé un contrat de ville 2015 – 2020 ainsi que la convention de préfiguration du projet de renouvellement urbain d’intérêt régional (P.R.U.I.R.). Le quartier de « U Pifanu – u stagnu » en est le principal destinataire.

Ce quartier se caractérise par une précarisation croissante de ses habitants.

Il matérialise – à l’instar d’autres exemples régionaux – ce développement économique axé uniquement sur l’activité touristique et immobilière, sans maîtrise ni orientation.

Portivecchju a beau être une station balnéaire, elle se remarque également par son taux de chômage élevé, et l’extension de la pauvreté. Les familles corses, les plus jeunes comme les plus âgées subissent de plus en plus l’exclusion. Cela rajoute au climat délétère engendré par la dépossession foncière et la spéculation immobilière.

RiacquistuPurtivechju2014 (2)

Si ce contrat a une valeur symbolique, il ne pourra pas pour autant modifier en profondeur les réalités structurelles de notre société, à « u Pifanu » comme dans les autres quartiers et hameaux.

La rénovation du cadre de vie, du parc de logement sociaux, et l’aménagement des espaces urbains, pour important qu’ils soient, auront bien plus d’efficacité si ils s’insèrent dans une politique volontariste de création d’emplois et d’équilibre social. La mixité sociale, l’accès à l’éducation et l’intégration des populations dites “d’origine immigrée” ne pourront naturellement que mieux se concevoir lorsque notre culture et notre langue reprendront leur place originelle dans la société.

Le « vivre ensemble en Corse » sera caduque tant que perdurera le système français. Tant aussi, que les droits des corses à choisir librement leur destin seront niés. Tant ,enfin, que continuera l’inavouable substitution de population ( quelle que soit son origine ) visant à rendre minoritaires les corses chez eux.

U Riacquistu di Portivecchju met en garde contre l’instrumentalisation de l’espérance des plus démunis.

U Riacquistu di Portivecchju prône une toute autre logique de développement social et économique axée sur une complémentarité des différents secteurs avec l’affirmation du bien public et une répartition équitable des richesses pour le plus grand nombre. Sans exclusive aucune.

U Riacquistu di Portivecchju rappelle également son attachement au principe intangible qu’il n’y a qu’une seule communauté de droit : Le Peuple corse.

SPANNAMENTU SUCIALI E LIBARAZZIONI NAZIUNALI !
U Riacquistu di Portivecchju

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)