X

Le préfet de Corse avait fait le plein de vitamines, hier matin, avant de se rendre au 6e congrès des maires de la Corse-du-Sud. La formule utilisée par Patrick Strzoda a fait sourire mais reflète l’investissement du représentant de l’État pour faire face aux préoccupations, nombreuses et profondes, des maires. Au centre des débats : la nouvelle donne territoriale avec la réforme des collectivités et la révision de la carte intercommunale qui doit être arrêtée au 31 décembre. Les élus, au-delà de leurs divergences idéologiques, ne contestent pas le principe du renforcement de l’intercommunalité, mais se posent beaucoup de questions sur le rythme et la finalité de la réorganisation. Les périmètres, les moyens pour exercer des compétences nouvelles, le mode de gouvernance, la fiscalité locale, la représentativité des petites communes… Autant de points d’achoppement mis en avant par les représentants du peuple qui regrettent un « dispositif législatif obscur et complexe ». D’une même voix, les élus ont clamé : « Donnons du temps au temps ». « Les choix que nous serons amenés à faire dans les prochains mois seront lourds de conséquences pour les générations futures. Nous avons besoin de plus de lisibilité, de temps et de moyens pour espérer pouvoir jeter les bases solides d’un développement territorial équilibré », a expliqué la présidente de l’association départementale des maires de Corse-du-Sud.

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet