X

(CORSE NET INFOS) Une réunion à huis-clos s’est tenue, dimanche après-midi, dans le cadre des Ghjurnate di Corti entre les Indépendantistes de Corsica Libera et les Nationalistes modérés de Femu a Corsica. Pendant plus de deux heures, l’Exécutif de Corsica Libera, mené par son leader Jean-Guy Talamoni, a rencontré, à son initiative, une importante délégation de Femu a Corsica et de ses trois composantes, conduite par Jean-Christophe Angelini. A trois mois des élections territoriales, le mouvement national tente d’aplanir ses divergences et de trouver une voie d’entente pour une possible fusion au 2ème ou 3ème tour de scrutin. Explications, pour Corse Net Infos, de Jean-Christophe Angelini, président du groupe Femu a Corsa à l’Assemblée de Corse et leader du PNC (Partitu di a nazione corsa).

A trois mois des élections territoriales, le mouvement national tente d’aplanir ses divergences et de trouver une voie d’entente pour une possible fusion au 2ème ou 3ème tour de scrutin. Explications, pour Corse Net Infos, de Jean-Christophe Angelini, président du groupe Femu a Corsa à l’Assemblée de Corse et leader du PNC (Partitu di a nazione corsa).
GhjurnateCorti2015DimancheFemuAcorsica (2)

L’annonce du dépôt des armes par le FLNC (Front de libération nationale de la Corse) a levé l’un des plus importants freins à l’union sans pour autant chasser un contentieux électoral qui s’est envenimé au fil des scrutins, de Bastia à Ajaccio, en passant par Porto-Vecchio. Corsica Libera ne s’est jamais privé de tirer à boulets rouges sur les leaders de Femu a Corsica, notamment sur le maire de Bastia qui cristallise l’essentiel de son acrimonie. Autre épineuse pomme de discorde : l’appréciation très divergente du bilan de la mandature Giacobbi, que Femu a Corsica éreinte sans complaisance, mais dont Corsica Libera affirme se satisfaire.

LIRE LA SUITE SUR CORSE NET INFOS

CorseNetInfosSURcorsicainfurmazione

TDR CORSE NET INFOS

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)