Produit CORSU E RIBELLU

X

« Comme pour la fièvre catharale, l’Etat s’est montré défaillant vis à vis de la Corse en matière de contrôle sanitaire.

Malgré les mises en garde d’un collectif, il a tardé à réagir contre la menace phytosanitaire de la xylella fastidiosa, menace considérable pour notre agriculture et  notre patrimoine végétal.

A ce stade, les imprécations sont inutiles, il faut s’en tenir à des mesures adaptées maximales, dans l’attente des résultats des analyses.

xyllelaFastidiosa

Le dogme européen de « la libre circulation » doit être revu, Rinnovu Naziunali demande naturellement  le blocage des végétaux originaires des zones contaminées, la mise en quarantaine des intrants, la lutte contre les ventes sauvages.

Mais très rapidement il faut renforcer les moyens humains de la Fredon, disposer d’un laboratoire habilité en Corse pour raccourcir les délais, et mettre en œuvre une aide aux professionnels (pépiniéristes, arboriculteurs) pour la production de plants en Corse

Avec cette crise, la question de la mise en œuvre concertée avec la CTC de la compétence du contrôle sanitaire  se  pose plus que jamais. »

RINNOVU NAZIUNALI
31 juillet 2015