Produit CORSU E RIBELLU

X

(Corse Matin) C’est le scénario des prochaines territoriales qu’espère Paul-Félix Benedetti. Le conseiller sortant du groupe Rinnovu veut croire à ce qui semble inaccessible, en assurant que sa tendance sera présente de toute façon

A l’heure des bilans, force est de constater que Paul-Félix Benedetti n’achève pas la mandature territoriale comme il l’a entamée. Membre fondateur de Corsica Libera, c’est sous cette bannière indépendantiste qu’il avait été élu, en 2010, avant qu’une fracture ne le repositionne, dans l’hémycicle, en unique représentant de sa famille d’origine, le Rinnovu naziunale.

L'affiche unitaire du Fium'Orbu lors des territoriales fin des années 90
L’affiche unitaire du Fium’Orbu lors des territoriales fin des années 90

Le spectre de la division rôde toujours chez les nationalistes, mais l’élu territorial veut prôner l’union la plus large pour le mois de décembre prochain. Une seule liste nationaliste dès le premier tour de scrutin !D’aucuns y verront un manque de réalisme flagrant. Il préfère considérer un tournant historique, la progression des idées.Le moment ou jamais de bannir tout ce qui sépare. Tenir compte du contexte on ne peut plus favorable et de l’enjeu majeur : le pouvoir.

LA SUITE SUR CORSE MATIN

logo corsematin2011

TDR CORSE MATIN