Produit CORSU E RIBELLU

X

« Hier, le 21 juillet 205, Romain Chappel et moi-même avons été reçus à Matignon par le Premier Ministre, Manuel Valls. Celui-ci était accompagné par le Secrétaire d’Etat chargé des Transports, Monsieur Alain Vidalies, ainsi que par des Directeurs et Techniciens des différents Ministères traitant du devenir de la SNCM.

Lors de cette rencontre, d’une durée de 2 heures, nous avons pu attirer l’attention du Premier Ministre sur les risques de voir la Continuité Territoriale être dénaturée, et devenir un champ d’exploitation commerciale réservé aux privés, plus particulièrement celui de la Corsica Ferries qui, comme chacun le sait aujourd’hui, vise à termes une situation de monopole.

STCmarinsMarinari

Nous avons réaffirmé face à ce schéma catastrophique, notre volonté de voir la Corse accéder à la maîtrise de tout ou partie de ses transports maritimes, par la création d’une Société Publique Locale (SPL). Pour nous, la solution publique par la création d’une Compagnie Corse sous la tutelle de la CTC, est la seule alternative crédible, pouvant faire barrage au schéma qui se profile.

Jamais lors de la réunion, l’Exécutif de la République n’a émis sur ce sujet, un avis défavorable!

Il est a noter que Manuel Valls a clairement affirmé qu’il souhait ; « Que les Collectivités Territoriales s’impliquent de manière active dans la recherche d’une solution pour garantir la desserte… ». « Que cette implication devrait être sans précédent et qu’elle devrait garantir un projet industriel durable ».

Cette position qui tranche radicalement avec ce que nous avons pu connaitre par le passé, démontre que tout est possible en la matière, y compris l’avènement d’une Compagnie Publique Corse.

Elle démontre également que Matignon ne s’opposerait pas à la création de cette dite Compagnie, tout autant que celle ci soit un outil de la Continuité Territoriale et qu’elle soir conforme aux droits Européens.

Or, nous savons aujourd’hui, que l’Europe ne serait pas opposé à la mise en place d’une Compagnie Publique, ainsi qu’à la définition d’une nouvelle Continuité Territoriale intégrant des Territoires Européens.
Exemple : (Corse/Sardaigne, Corse Catalunya)

uneSTCMosconiA la sortie de cette réunion, nous sommes confortés dans nos convictions et déterminés par une recherche permanente de convergence, autour de l’idée généreuse d’une réelle Continuité Territoriale, maîtrisée par la Corse, pour son devenir économique et social.

Nous avons comme nous l’avons fait ces derniers mois, persévéré en ce sens, et multiplié les rencontres avec les pouvoirs Publics, qu’ils soient à un niveau local, ou à un niveau Parisien. Nous persisterons dans cette démarche.

Notre force réside dans la justesse ce notre combat, et dans la recherche permanente de convaincre et ne ne jamais chercher à contraindre. »

Alain Mosconi
STC MARINARI
22 juillet 2015