Produit CORSU E RIBELLU

X

Marc Antoine, dit « Cezam » pour la scène crée le buzz et la polémique au point de recevoir des menaces, des pressions, certes virtuelles, mais remplie d’une haine qui « déstalibilise » un jeune corse  d’à peine 19 ans, un adulte en devenir.

Début septembre un clip fait le tour de la blogosphère et des réseaux sociaux, un jeune artiste corse de 19 ans fait réaliser un clip par une « boite de prod » locale, dans le quartier de Saint Jean, San Ghjuvà, à Aiacciu. Cezam n’en est pas à son premier essai musical, c’est sa passion, sa façon de vivre, sa vocation.

Sa culture et son identité, c’est la grande ville : Ajaccio, son village :  c’est le quartier, il grandit dans le nouveau siècle, celui de la mondialisation, de la politique libérale, de la francisata, de l’acculturation de la jeunesse corse, de la colonisation de peuplement, de l’impossibilité pour la Corse de fabriquer des corses vu le processus engagé par l’Etat Colonial dans la disparition du Peuple Corse.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU