X

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – Poursuite de notre tour d’horizon auprès la représentation politique de l’île notamment, à propos d’un fléau dont on parle finalement assez peu. A droga fora, si le slogan n’a pas cessé de se multiplier sur les murs de Corse depuis plusieurs semaines, il faut bien dire que le grand débat, à l’instar de celui qui s’est tenu sur la violence, n’a pas encore eu lieu. Jean-François Baccarelli, représentant du Mouvement Ecologiste Indépendant pour la Corse, demande d’ailleurs à ce que le 3 décembre prochain, de nombreux rassemblements s’organisent devant les mairies de l’île, afin que ses représentants, ainsi que les plus hauts responsables politiques insulaires, prennent véritablement en main ce dossier.

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet